Search: 
Connaissance
Conscience
Science

2021 - Icare, Psyché et Gnosis

(French only)

ARARE 2021

 

Colloque International La Gnose entre Tradition et Modernité

XVIIIèmes Rencontres Raymond Abellio

Porto, 10-11 septembre 2021

Icare, Psyché et Gnosis

par Jean Ratte

Résumé

 

Icare, Psyché et Gnosis

Lors de la XVIIe Rencontres Raymond Abellio (ARARE) à Toulouse en 2020, la présentation du thème « Du circulaire au sphérique ou de la science à la gnose » introduisait la géométrisation de la Structure Universelle Sphérique (SUS) d’Abellio avec le passage du circulaire au sphérique par la spirale ou encore le passage de la Science à la Gnose par l’opérateur Triunitaire Psyché.

À ce jour, l’utilisation de la spectroscopie par résonance biosémantique vasculaire confirme la réalité biophysique du modèle de la SUS d’Abellio et montre l’importance du centre comme référentiel de cette structure sphérique.

Une dialectique centripète/centrifuge permet alors de comprendre la physiologie de cette SUS. L’ampleur séparatrice est au centrifuge, ce que l’intensité intégratrice est au centripète. Cette méthode de résonnace biosémantique est le lieu de communication spiralée entre l’anode centripète et la cathode centrifuge, qui sont les pôles de l’axe vertical de la sphère et les zones d’échange entre matière et antimatière.

Cet axe vertical nommé aussi opérateur Psychè, constitué par une triple action spirale homothétique multiplement connectée, permet le passage de l’hologramme circulaire interobjectivité au holon sphérique intersubjectivité, équivalent vibratoire de la Gnose. On parle ici du passage du mur de la lumière. Pour y parvenir, la spirale est l’intermédiaire entre le cercle et la sphère, elle fait respirer la sphère et correspond ainsi à l’opérateur triunitaire qui est l’Esprit

De même, la résonance biosémantique montre l’équivalence entre opérateur Psyché, souffle de vie et le champ psychique universel décrit par Daniel Verney 1

La pratique en gestion du stress avec la rétroaction biosémantique vasculaire permet alors de détecter des distorsions de ce champ psychique, que l’on peut nommer syndrome d’Icare.

Psyché est le souffle de vie (traduction du Grand Bailly, Hachette, 2000, p. 2176) qui permet d’arriver à la Gnose ou Vie ou Être ou Théos.

Pour mémoire, Icare n’a pas la vitalité pour s’échapper du labyrinthe. Il est mal incarné, sa fonction anode est déficiente. Il est impatient, il triche en se prenant pour un oiseau mais ses ailes postiches font de lui un imposteur qui se fait déposer dans l’eau avec un retour brutal à la case départ. Il ne peut alors franchir le mur de la lumière pour aborder la Gnose, c’est-à-dire se sauver ou trouver la Vie.

L’étymologie latine montre que santé ≈ salut ≈ salute ≈ salve ≈ sauver ≈ sauveur équivalent à la coincidence des opposés ou Gnose ou Holon. De même, l’étymologie anglosaxonne montre les équivalences entre Heil ≈ Heal ≈ Health ≈ Whole ≈ Holos ≈ Holon ou Gnose.

Cliniquement, le syndrome d’Icare montre que ces personnes sont prises par un personnage qui les fait voler alors qu’ils n’ont pas d’ailes, ce qui se traduit par un spectrogramme biosémantique d’hypertonie orthosympathique d’emballement puis un affolement avant la chute entropique qui ne permet plus de voler sans ailes. Ce sont des gens ambitieux, impatients, qui veulent tout comprendre et réaliser leurs objectifs tout de suite.

La distorsion de la spirale provoque un excès de la fonction cathodique dextrogyre aux dépens de la fonction anodique lévogyre, d’où l’inflammation qui brûle les ailes d’Icare.

En cette période de pandémie où la vaccination se déploie, certains vaccins provoquent une distorsion de cet opérateur triunitaire, de type syndrome d’Icare, qui s’achève par une momification quand l’antimatière centripète est confondue avec la matière centrifuge. La confusion n’est pas la coincidence des opposés. Le fondu n’est pas fondé dirait Abellio2

                                                                                          Avril 2021

references

1/ D. Verney, Le champ psychique universel (d')après Abellio. Rencontres Abellio 2020.

URL : https://www.rencontres-abellio.net/Archive/2020

2/ Raymond Abellio, La structure Absolue, Gallimard, 1965, p. 69.